couv site

Spectacle en cours de création pour décembre 2020

Le spectacle s’appuie sur la mémoire collective des migrations. Il s’inspire aussi des histoires des peuples ayant migré pour des raisons liées à la guerre, à l’économie, au climat, mais aussi à cause de leur différence ou encore de leur solitude.
Le choix d’éviter toutes références précises, temporelles ou géographiques, permet de raconter un parcours fréquent de migration, à travers le monde.
Les personnages sont multiples ; il n’y a pas de « héros » à proprement parler. Il s’agit d’histoires de fragments de peuples. L’importance ne réside pas dans des caractères individuels, mais dans ce que chacun représente à l’échelle de la collectivité.
Au grès de ces récits, la musique est omniprésente, elle accompagne parfois la narration, mais aussi prend sa place à par entière lorsqu’une histoire se termine.
Le répertoire musical de Samir et Aude Ortiz nous emmène à la découverte de chants classiques traditionnels puisés aux quatre coins du monde, mais aussi d’une fusion entre le kanoun et des chants composés en français pour servir l’histoire.
Ce conte musical est un voyage des sens, sublimé par son cadre idyllique. La rencontre des voix développe la diversité des émotions où, entre autre, chant nostalgique communique avec la dérision des histoires.

Les artistes

Samir Hammouch
Auteur, compositeur, musicien interprète, spécialiste de la musique orientale, Samir Hammouch a étudié le qanoun, le chant et la percussion orientale et arabo-andalouse au conservatoire de Meknès – Maroc.
Sa passion pour la musique orientale et arabo-andalouse l’amène à se produire dans de nombreux festivals en Europe et dans les pays arabes.
Il a collaboré pour l’arrangement et l’enregistrement de différents projets : Mosaica (Maghreb Occitan), Najib et trio (les mots de France), Veziana (chant médiévale), Alem Sûre Garcia (conférence musicale), Maayan (chant séfarade), Kafila (musique orientale), Enfance Rouge (Roch Oriental), Jussour (chant sacré arabo-andalous), Chems (fusion orientale).
Pour promouvoir la richesse de la musique orientale, il fonde deux ensembles JUSSOUR (2013) et CHEMS (2015) et en prend la direction artistique.
Passionné par la transmission et la pédagogie, Samir Hammouch est régulièrement invité pour des master-classes dans des conservatoires (Toulouse mai 2016). Il dirige également des projets au sein d’établissements scolaires (Lycée Jean Lurçat 2015/2016) et anime des ateliers de pratique collective de la musique orientale dans les associations et les écoles de musique (la Casa Musicale 2015/2016).

Aude Ortiz
Après avoir suivi une formation de technique vocale, Aude a chanté avec des chœurs et différents ensembles vocaux. Auteur-compositeur-interprète de chansons, elle propose un univers de chansons métissées, des mélodies pleines de couleurs et de tendresse entre les rythmes andalous et orientaux en passant par le reggae, ou la valse.
Aude Ortiz s’intéresse aux musiques du monde et plus précisément à celles qui viennent de l’Orient. Depuis 3 ans, elle participe à l’atelier de musiques orientales dirigé par Samir Hammouch. Ensemble, ils se sont produits en concerts pour interpréter le répertoire oriental (musique arabo-andalouse, musique arabe classique, chaabi, chants séfarades).

Public :
à partir de 7 ans
Durée :
50 min
Technique :
plein feu éclairage public, autonome si besoin son et lumière
Musique :
Qanoun, percussion, chant création
Genre :
Concert conté à 3
Espace :
4 x 3 m